USA, Kapersky sera banni des appels d’offres publics

Rien n’est encore officiel, mais il semblerait que le sénat américain s’est mis d’accord pour bannir des appels d’offres publics du ministère de la défense l’éditeur russe Kapersky. Si les relations entre les Etats-Unis et la Russie étaient toujours tendues, le rapport du sénat américain ne fera que mettre de l’huile sur le feu. La raison de cette décision est toute simple, le sénat américain veut renforcer la sécurité de son pays et l’éditeur Kapersky a été reconnu comme étant vulnérable à la manipulation.

Une mesure de sécurité

Il semblerait que la sphère politique n’a plus de limite e ce qui concerne les Etats-Unis. Désormais, avec le nouveau rapport du sénat, il a été signalé que le ministère de la défense ne devrait plus utiliser les plateformes logicielles ayant été développé pas Kapersky, pour des raisons de sécurité intérieure. Selon ledit rapport, étant donné que Kaperskuy est un éditeur Russe, celle-ci était « vulnérable quant à d’éventuelles manipulations du gouvernement Russe ». Le gouvernement Poutine a fortement critiqué cette décision et a annoncé qu’il ne serait pas contre d’éventuelles représailles.

L’intervention du FBI

Ce n’est pas la première fois que le problème de Kapersky apparait sur les actualités. IL y a quelques années de cela, l’Administration américaine avait déjà exprimé ses préoccupations en ce qui concerne l’utilisation de ladite plateforme par le gouvernement. Pour des mesures de sécurité le gouvernement a jugé souhaitable de faire intervenir le FBI pour que ce dernier puisse recueillir des informations sur les employés de Kaspersky en ce qui concerne les opérations pratiques et le partage d’information avec la Russie. Selon le représentant de la société, la géopolitique devrait être séparée de la cyber sécurité et il a également affirmé qu’en tant que professionnel, il n’aiderait aucun gouvernement quel qu’il soit dans ses activités de cyber espionnage.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *